Une caméra revient en moyenne à 10000 € (matériel de transmission compris). La vidéo surveillance sert surtout à apaiser le sentiment d’insécurité d’une partie de la population, mais à quel prix et pour quel efficacité ?

La vidéo surveillance est aussi un bon levier pour faire élire un maire qui va jouer sur cette corde sensible alors qu’en réalité, la vidéo surveillance n’est efficace que dans 1 à 3% des cas environ, c’est une sorte de mensonge politique…
Il n’y a pas d’impact dissuasif non plus, un léger déplacement de la délinquance ou une modification des délits…

Un investissement de 200 ou 300 000 € (sans parler des frais d’entretien chaque année) pour installer 20 ou 30 caméras sur Quimperlé, qui permettront peut-être de résoudre 2 ou 3 affaire sur 100 est-il plus efficace que d’investir dans la prévention, l’encadrement socio-éducatif, l’implication totale de la mairie dans ces problèmes à travers les conseils de quartier ?

A vous de juger…

lectures sur le sujet :

Leave a Reply

9 + dix =